Message d'état

dim 08 Février  2015
Date de l'événement
jeu 05 Février 201 > dim 08 Février 2015
Organisateur
Enseignants de BA2
Lieu
Faculté d’architecture La Cambre-Horta ULB
Place Eugène Flagey, 19 RG19
1050 Bruxelles
Belgique
Prix
Entrée libre
Partager

Architecture – Entre Filiation & Transformation

Exposition des travaux du premier quadrimestre de la BA2

La maison comme lieu privilégié de définition de l’architecture. Le projet, entre recherche personnelle et production collective.

Les exercices développés au premier semestre se sont focalisés autour de la question de la maison individuelle avec pour objectif corollaire de faire participer les recherches personnelles des étudiants à une production collective inscrivant le projet d’architecture au cœur d’une expérience et d’un savoir partagé. De tout temps, et avec une énergie démultipliée depuis l'avènement du Mouvement Moderne, la maison constitue un terrain d'exploration privilégié de l'architecture.

Chez la plupart des figures marquantes de notre discipline, la maison constitue un véritable laboratoire de la pensée architecturale : conjointement aux réflexions sur l'habiter et sur la relation de l'homme à son environnement, la recherche sur la maison a donné lieu à la mise au point de propositions architecturales qui constituent autant de points d'accroche à partir desquels penser et développer notre pratique d'architecte.

La maison comme lieu de l’intimité et de l'hospitalité.

L'histoire de l'architecture domestique démontre que l'intimité et l'hospitalité, qui qualifient les rapports entre les personnes du groupe domestique, et entre ces personnes et l'extérieur, ont été un sujet central de l'évolution du plan du logement depuis 4 siècles.

La maison du XXème siècle est l'héritière d'une partition et spécialisation du plan qui reflète une transformation des usages au sein du groupe d'habitants: elle est devenue le lieu par excellence de l'intimité, celle du groupe familial mais aussi celle de l'individu. A l'intérieur de cet univers intime, l'hospitalité constitue une ouverture choisie et mesurée envers une personne étrangère à cet univers. De la transparence et parfois la démonstration des maisons des années 50 nichées sur les hauteurs de Los Angeles à la compacité des exemples belges plus contemporains, l'histoire de l'architecture de la maison au XXème siècle offre un large panel d'outils architecturaux susceptibles de régler des enjeux d’intimité et d'hospitalité dans l'espace domestique.

Les étudiants seront amenés à s'interroger sur ces caractéristiques et phénomènes architecturaux, dans un premier temps en les identifiant dans les projets de référence, et dans un deuxième temps en questionnant le programme d'une petite maison unifamiliale. Quels sont aujourd'hui les dispositifs architecturaux qui caractérisent les espaces de l'intimité et de l'hospitalité, comment ces différentes interfaces règlent-elles les rapports entre le groupe domestique et l'espace public, et entre les différents membres de ce groupe au sein même de la maison?

Un semestre en 3 phases.

La réflexion sur la maison a été abordée en plusieurs phases. D’abord, par le biais de l'analyse de maisons emblématiques, les étudiants ont eu l’occasion d'explorer différentes questions essentielles en architecture, de dégager et de restituer les dispositifs mis en place pour y répondre. Ensuite, la production de propositions personnelles a permis d'évaluer la capacité des étudiants à se nourrir des connaissances acquises pour élaborer un projet. L’aboutissement final de ce processus a été constitué par l’assemblage d'une maquette XXL rassemblant l’impressionnante production collective de l’atelier.