Message d'état

mer 09 Mars  2016
Date de l'événement
lun 22 Février 2016 > mer 09 Mars 2016
Organisateur
CLARA
Partager

CLARA

Appel pour direction de la revue

La revue CLARA Architecture/Recherche lance un appel pour la prise en charge de la direction de la revue pour un mandat d’une durée de 4 ans.

Cet appel est ouvert à tout le personnel du corps scientifique et académique de la faculté, tous cadres (Cambre, Horta, ULB) et tous rangs confondus (AEX, assistant, maître de conférence, premier assistant, chargés de cours, professeur).

Les candidatures, qui pourront être individuelles mais également collectives (avec fractionnement de la charge) devront contenir, outre une très brève présentation ou biographie des candidats (max. 200 mots), un projet éditorial détaillé. Le candidat y rappellera son statut actuel au sein de la faculté, ses charges et les missions qui y sont associées, ainsi que les missions dont il aimerait être déchargé en échange de la prise en charge de la direction. Il rappellera également les éléments permettant de garantir la continuité de la mission sur la durée du mandat.

La revue a acquis un caractère scientifique pour la partie majoritaire de ses contenus (actuellement les dossiers thématiques mineurs et majeurs). CLARA est aujourd’hui la seule tribune scientifique pour la recherche en architecture en Fédération Wallonie-Bruxelles. La nouvelle direction devra rencontrer cet attendu qui est un enjeu, quelle que soit la ligne éditoriale proposée. Le candidat devra se positionner dans le milieu international de la recherche en architecture. Par ailleurs, le candidat devra montrer une expérience dans la production scientifique (recherche fondamentale ou appliquée, publications dans revues scientifiques, collaborations scientifiques, expériences comme peer reviewer ou relecteur, membre d’un comité éditorial scientifique…). En ce sens, un titre de doctorat peut représenter un atout, mais n’est pas une condition nécessaire en soi. Si la candidature est collective, l’équipe comptera au moins une figure présentant un profil scientifique. Une telle candidature pourra également proposer un partage des rôles, entre direction et coordination par exemple.

L’organisation des contenus scientifiques de la revue pourront s’inscrire dans le projet éditorial en continuité avec la structure actuelle (par exemple sous forme de dossiers thématiques), mais cela n’est pas une condition nécessaire.

Un espace dédié à des articles scientifiques isolés, hors dossiers thématiques, serait sans doute un atout. L’emphase placée actuellement sur les dossiers thématiques exclut de fait des possibilités de valorisation des recherches qui ne répondent à la thématique proposée.

De même, le projet éditorial pourra promouvoir les formes de « scientificité » que le candidat retiendra plus opportunes. Il pourra s’agir de mettre à l’agenda des questions d’actualité, des pratiques, des tendances, des positions ou des valeurs, pourvu de démontrer en quoi la ligne éditoriale participe à la construction et à la reconnaissance de l’architecture comme discipline scientifique.

Produire une revue, « faire l’histoire », conceptualiser les pratiques, interroger la sociologie des métiers sont des actes indispensables à la construction d’un champ architectural et urbain pensé. De plus, cette dimension scientifique est une obligation étant donné le soutien du FNRS qui assure cette reconnaissance. Le candidat devrait se prononcer en s’engageant pour viser la continuité du financement FNRS et proposer d’autres sources au-delà.

Le projet éditorial situera le développement de la revue dans le panorama actuel des revues d’architecture et des revues scientifique d’architecture en Belgique francophone, en francophonie et au niveau international si opportun.

La revue reste une revue facultaire: le comité éditorial, le directeur en sont les porteurs.  Les apartés relatent des activités de la faculté, le dossier archives est une valorisation des fonds des Archives et Bibliothèques d’Architecture de l’ULB. Le comité éditorial insiste pour que le nouveau projet exploite la revue également comme vitrine de la faculté. Des sections dédiées aux activités d’enseignement (par exemple les ateliers et les options) pourraient voir le jour. De même, la revue pourrait systématiquement publier et valoriser des travaux d’étudiants, comme par exemple le prix des TFE. Il reste certain que la faculté est représentée dans le comité éditorial, mais la question d’ouvrir la participation au comité éditorial à des externes n’a jamais encore été posée. Le comité scientifique est ouvert à nos partenaires internationaux et il serait utile de renouveler les contacts et les attendus du comité éditorial dans les relations avec ses membres.

Le comité éditorial souhaiterait marquer une forme de continuité de l’identité graphique de la revue, dans la mesure où il estime que la revue est encore fort jeune et gagnerait à asseoir sa reconnaissance.  Le format de la revue (20x25 cm), sa tranche colorée, et le layout (sous réserve de négociation avec le graphiste) devront rester tels qu’ils sont et réutilisés pour les rubriques nouvelles qu’accueillera éventuellement la revue.

Le mandat à attribuer est de 4 ans (2016-2019). La revue ne doit pas forcément rester annuelle, la périodicité peut-être plus importante.

La collaboration avec Mardaga peut être remise en question. Un autre éditeur / distributeur pourrait être proposé, mais la revue pourrait également basculer vers un format principalement électronique, avec accès libre et immédiat aux contenus. Toutefois, la matérialité et l’attrait d’un bel objet éditorial reste également un enjeu dans notre champ. L’hypothèse de l’impression sur demande pourrait être explorée.

La question de l’accès à distance à la revue et à ses contenus sera également traitée dans la proposition. Si l’option de poursuivre le développement du site (ou d’un autre site) est proposée, il faudra veiller à mesurer la charge de travail et les responsabilités de l’encodage.

Le projet s’exprimera également sur ses objectifs budgétaires. Le coût de fabrication devrait idéalement diminuer (rester sous 11.000€/an), en intervenant par exemple sur les coûts du graphisme, le tirage, ou l’impression. De même, des hypothèses quant aux recettes potentielles devront être avancées.

Les candidatures seront examinées par le comité éditorial qui se prononcera à la majorité simple des voix sur le candidat et son projet.

Des compléments d’information peuvent être demandés aux directeurs actuels :

Les candidatures (max. 2 Mb en un seul document) seront transmises par voie électronique à l’adresse clara.archi@ulb.ac.be (l’ensemble des membres du comité éditorial) ainsi qu’au Doyen de la Faculté, et à Mme Françoise Gilot, responsable de l’administration facultaire."