Date de l'actualité
2016-07-04 13:45
Partager

Projet Citroën

Prix La Cambre Horta du projet d’Architecture

Paul Cabanié, Kris Delferière, Alicia Ramon et Andrea Settimi de l’atelier Architecture, Paysage, Art (coordination Patrice Neirinck, Emilio Lopez-Menchero et Julie Martineau) ont remporté le vendredi 24 juin 2016 le Prix La Cambre Horta du projet d’Architecture. Le jury de cette troisième édition du Prix était composé de Christian Kieckens, Sara Noel Costa de Araujo et Hubert Lionnez.

En passant par les quatre étapes méthodologiques proposées par l’atelier (analyse inventive, définition, programmation, spatialisation) les lauréats sont parvenus à montrer les potentialités d’un site qui offre pas moins de 45.000 m2 d’espace programmable. Ils ont développé un scénario réaliste en respectant les hypothèses les plus actuelles (comme par exemple l’intégration du CIVA fondation avec un fonds d’archives) dans leur projet. L’attitude générale consiste à maintienir le conglomérat de bâtiments existants et à en tester la capacité d’absorber une infrastructure culturelle de premier plan avec une série d’espaces d’exposition, billetterie, lieux de stockage, médiathèque,  le nouveau CIVA, places de parking etc.

La démonstration des étudiants prend sa force dans les moyens déployés pour la mener: la réalisation d’une grande maquette comme instrument de conception et de communication.

Le jury a particulièrement apprécié l’usage intelligent et sensible de cet outil par rapport à la question posée.  Il est Impressionné par le travail et la maitrise du site et de son échelle.

Deux autres projets ont reçu une mention:

* ‘Effets d’angles des cours de palais italiens – un ilot palais à Bruxelles pour eurocrates célibataires’ de Clémentine Carrasco, Damien Roussel, Sixtine Chasseriaux de l’atelier Unité de production (coordination: Thierry Decuypere, Sophie Dars)

Il s’agit d’un projet qui propose de construire le projet à partir d’un atlas autour de l’angle. Une recherche qui se solde par une très belle production graphique et un dispositif de projet très intéressant.

*’Conservatoire de danse et musique à Sarajevo’ de Gautier Rey et Camille Paty de l’atelier Micromegas Lab (coordination: Alain Simon, Eve Deprez)

Il s’agit à présent d’un projet qui révèle une  connaissance approfondie  et une réelle empathie avec la ville de Sarajevo. En résulte un travail graphique de grande qualité  qui débouche sur la précision d’enjeux spatiaux bien articulés.

Le premier prix du jury est récompensé par un montant de 1000 euros ainsi que le trophée Victor‐Henry, sculpture originale conçue par l'artiste Christophe Terlinden dans le cadre d'une commande de la Faculté d'Architecture passée en 2014. La sculpture est constituée d'une feuille en inox pliée en forme d'un bac à clou, utilisé sur des chantiers de construction. Elle renvoie ainsi aux outils de construction, aux outils de l’architecture.