Date de l'événement
mer 08 Février 2017 - 10:00
Organisateur
Faculté d'Architecture La Cambre Horta de l'ULB
Lieu
Kinshasa
Congo (Kinshasa)
Partager

Inauguration du CRATU à Kinshasa

Création d’un nouveau centre de recherche à Kinshasa issu des projets de formation doctorale de la Faculté d’Architecture de l’ULB La Cambre Horta.

Le 8 février prochain, une délégation de professeurs-chercheurs de l’ULB et de l’UCL représentant les partenaires Nord, de l’ISAU (Institut supérieur d’Architecture et Urbanisme), de l’INBTP (Institut National du Bâtiment et des Travaux Publics) ainsi que de la Société des Architectes du Congo (SAC), pour le partenariat Sud, inaugureront un centre de recherche à Kinshasa, le CRATU « Centre de Recherche en Architecture, Territoire et Urbanisme ».

Ce projet financé par l’ARES (Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur) est porté par Yves Hanin (UCL), professeur à l’UCL, qui en est le coordinateur et par Jean-Louis Genard professeur- chercheur à la Faculté d’Architecture La Cambre Horta (ULB).

La motivation de la mise en place du centre découle, entre autre, de la volonté d’appuyer les projets Ares de l’ULB liés à la formation doctorale en cours depuis 2 ans, sans pour autant oublier les partenaires du premier projet ARES de formation doctorale, l’Université Kongo pour le Sud et l’ULg pour le Nord.

Ses objectifs principaux sont de permettre aux enseignants-doctorants des institutions Sud d’animer une recherche opérationnelle, de rassembler des données et du matériel concernant le développement urbain à Kinshasa. Il s’agit encore, de répondre à l’impératif de gestion du développement durable pour la ville et de sensibiliser les pouvoirs publics aux études nécessaires à réaliser. Le CRATU fonctionnera, également comme un bureau d’étude qui répondra à des appels nationaux et internationaux. Il sera dirigé par Michel Lusamba professeur à l’ISAU et l’INBTP.

La Faculté s’est investie dans le projet en associant à la formation doctorale de l’ARES PFS ULB-ULg, les 3 nouvelles thèses liées au CRATU (thèses financées pour le centre). En effet,  les membres de la faculté organisent depuis 2010 des formations professionnelles mais aussi depuis 2014 des formations doctorales intensives deux fois par an en RDC. Elle aide principalement par le biais des projets ARES à identifier les thématiques de recherche concernant l’aménagement du territoire, à identifier les questions et à pousser la réflexion sur les données connues, autant qu’à les rassembler.