Date de l'actualité
2018-05-11 10:15
Partager

Lauréat 2018 du HERA Master’s Thesis Award

Sustainable ARCHITECTURE

UNE BANDE DESSINÉE POUR SE PROJETER DANS UNE EUROPE
POST-EFFONDREMENT

VIDEO

Pierre LacroixLiège (Agro-Bio Tech), HECh (ISla Gembloux), ULB (La Cambre Horta) pour son travail intitulé "PAYSAGES RESILIENTS. APPROCHE SYSTEMIQUE DU TERRITOIRE POST-EFFONDREMENT." Promoteurs : Julie Martineau et Didier Vancutsem

Résumé du travail primé: Liée à l’accélération des crises environnementales, sociales et économiques, l’hypothèse de l’effondrement systémique global du système industriel est de plus en plus étudiée par le monde académique. Le modèle sociétal qui pourrait lui faire suite l’est également. Encore faut-il pouvoir expliquer celui-ci au grand public et aux décideurs politiques via une approche dénuée de considérations trop techniques. Pierre Lacroix s’est attelé à cette tache marquée par les notions de collapsologie et de résilience. Après avoir construit un scénario fictif d’effondrement, il a imaginé le paysage alternatif qui pourrait en renaitre dans notre société d’Europe de l’Ouest (tant rurale que citadine) à l’horizon 2050/2100. Grâce à un outil méthodologique innovant dans une telle matière (la bande dessinée), il invite à une visite guidée en territoires résilients, marqués par les initiatives de Transition. La sécurité alimentaire et énergétique s’y décline en modularité des éléments (pour éviter trop d’interdépendance), diversité et hétérogénéité des systèmes, coexistence de micro-agricultures « low-tech », approvisionnement locaux et artisanaux, prise en compte des externalités, etc. Bref, une boîte à outil destinée à construire un imaginaire de la résilience.

Extrait de l’avis du jury:  Le jury a été convaincu par la démarche de Pierre Lacroix qui, avec ce mémoire, dépasse les formes de présentation conventionnelles. L’approche est engagée et politique, tout en étant bien documentée et en faisant preuve de maturité. En s’appuyant sur les forces et communautés locales, l’auteur fait œuvre de pédagogie, en particulier en montrant que les changements culturels et de comportements font partie d’une transition soutenable.

Jury du Master's Thesis Award for Future Generations - Sustainable Architecture 2018 :
Président du Jury Han Verschure - KULeuven ; Johan Lemmens - VELUX Belgique ; Joël Solé - Bruxelles Environnement ; Pascale Thys - Habitat & Participation ; Sébastien Fontaine - DGO4 ; Michel Leloup - Architecte, Atelier 55 ; Loïc Dufermont - Lauréat 2017.

Nominée 2018 du HERA Master’s Thesis Award Sustainable ARCHITECTURE

LES CHANTIERS DE CONSTRUCTION PARTICIPATIFS : UNE VOIE PROMETTEUSE – ET PLURIELLE – POUR LA CONSTRUCTION DURABLE

VIDEO

Fanny CalmelsULB, pour son travail intitulé « CHANTIER PARTICIPATIF : UNE ILLUSTRATION CONCRETE AU SERVICE D’UNE SOCIETE PLUS COLLABORATIVE, ECOLOGIQUE ET EQUITABLE ». Promoteur : Denis Delpire

Résumé du travail primé: Les chantiers participatifs sont des modèles d’organisation mixtes, mêlant profanes et professionnels de la construction, reposant sur un système horizontal de partage de connaissances et de prise de décision. Ils sont également soucieux d’utiliser des matériaux naturels, durables, locaux ou encore issus des filières de réutilisation. Dans son travail de fin d’étude, Fanny Calmels rend compte de trois implications personnelles dans ce type de structure en plein essor: un projet d’auto-éco-bio-construction en terre crue à Puy-en-Velay (Rhône-Alpes, France), un chantier spontané dans la zone de non-droit de Calais, France (« The Belgian Kitchen ») et un projet social multidisciplinaire de relogement pour sans-abris à Bruxelles, Belgique (« Chantier-École Home for Less »). Elle en présente les contextes, acteurs, chronologies, matériaux et budgets respectifs, tout en mettant l’accent sur la dimension humaine de chaque projet et son implication personnelle. Présentes comme des « expériences politiques totales », ces chantiers sont également analysés à travers le prisme de leurs limites (reproductibilité, pérennité, etc.) et le rôle de l’architecte (médiateur, diffuseur, conseiller technique, etc.)

Extraits de l’avis du jury:  Le jury a vivement apprécié l’approche transversale de ce mémoire qui envisage le chantier participatif dans une démarche engagée. Le mémoire est pertinent dans sa prise en compte de modèles actuels, y compris celui de l’autogestion. Le jury ajoute qu’il serait intéressant d’inclure davantage une dimension économique à la problématique, notamment en prenant en compte les différences de contextes et les solutions face à des populations plus précarisées.