Partager

Culture

Dans la formation “des métiers” d’architecte, la Faculté d’Architecture de l’ULB prend résolument position.
Elle affirme qu’il ne s’agit pas pour elle de diplômer des professionnels de la construction mais bien des acteurs mobilisés autour d’enjeux de société au sein desquels le paysage, l’urbanisme et l’architecture prennent une part déterminante.

Ambitionner de transformer le monde dans ses réalités physiques - tel pourrait être un des objectifs reconnus de l’architecte - nécessite un regard aiguisé, une capacité à lire le monde et à le comprendre afin de pouvoir l’interpréter.
En ce sens, la discipline architecturale est d’évidence une pratique éminemment culturelle, vis-à-vis d’elle-même et surtout par rapport aux sujets et conditions qui la nourrissent, lui donnent une légitimité, alimentent sa sensibilité tout autant que son degré d’abstraction.
La Faculté a décidé de mettre l’accent sur cette dimension culturelle, entendue au sens large, pour soutenir, organiser, mettre sur pied un ensemble de manifestations (festivités, publications, expositions, colloques, conférences,...) qui illustrent les rapports étroits que l’architecture entretient avec le monde au travers de ses diverses réalités : arts, anthropologie, sociologie, économie, politique,...
Une énergie importante et des budgets en conséquence sont affectés
à cette mobilisation. Soyez-en les initiateurs et acteurs !