Mutation

2ème quadri

Philosophie de l’atelier Mutation

Le diplôme du master en architecture est un diplôme reconnu qui certifie des capacités dont le but premier est de mener à la profession d’architecte. Ce métier est exigeant et repose sur des acquis multiples dont la capacité à réaliser des projets construits dans une durée déterminée.  L’atelier Mutation a comme ambition de former les étudiants à cette notion de projet à partir d’une question concrète posée dans le cadre d’un concours d’actualité. L’étudiant est ainsi plongé dans une réalité de programmation exigeante (réalité du site, durée de l’épreuve, format des documents de remise) proche de celle rencontrée dans la profession d’architecte. Il lui revient alors d’être capable d’articuler un positionnement réflexif complexe et convaincant sur les enjeux de la commande, tout en respectant un timing serré identique aux exigences d’un professionnel.

Thématique de l’atelier

La thématique de l’atelier Mutation est de traiter le développement et les transformations des centres urbains occidentaux en menant une réflexion sur leur densification et en y associant 2 préoccupations : la place de l’histoire et la matérialité de l’architecture.

La particularité de l’atelier est de traiter ce thème par le biais des concours d’architecture : qu’ils soient prospectifs, appels à idées ou réponse à un programme spécifique.

Dans une démarche qui se veut réaliste, le projet et l’analyse sont abordés de concert, ils sont instruments de connaissance.

Le projet comme moteur de recherche permet de construire une méthodologie. Il est abordé à toutes les échelles ; aussi bien dans ses dimensions rêvées, conceptuelles que dans ses dimensions matérielles et concrètes.

Par ailleurs, cette immersion dans les modus operandi de la ville contemporaine permet une compréhension critique de ses modes de production et les choix de société qu’ils impliquent, invitant à prendre position par un projet incarné.

Objectifs du cours et competences visees

Permettre aux étudiants de s’interroger sur des questions d’actualité.

La prise en compte de l’édification, dessiner pour donner forme, penser la structure et les techniques sont des étapes indispensables pour nourrir l’intention du projet et en rendre la cohérence.

Le projet de concours est son propre moyen de communication ; il demande à devenir performant et synthétique dans la lecture des questions, dans l’affirmation des intentions, dans la qualité de la réponse et dans l’efficacité de la communication.

Vérifier les aptitudes des étudiants à prendre en charge un projet complet de sa conception à sa concrétisation.

Méthodologie

Collégialité d’enseignants/étudiants pour une mise en commun des ressources et l’analyse des enjeux.

Transposer une question d’actualité en projet d’architecture concret. Travail en phases analytiques et projectives :

- comprendre une question posée.

- prendre position. Développement d’une proposition par équipe d’étudiants.

- émergence de « familles de projet » et analyse spécifiques ;

- transposer ses intentions en textes et « visuels » didactiques.

- réaliser un projet d’architecture dans un contexte et un site précis. Réfléchir à la transformation des villes européennes occidentales, tenant compte de leur « mémoire ».

Analyse de modèles et construction d’un propos, en groupe d’étudiants. La répartition uniforme des étudiants des différentes années au sein de l’atelier est souhaitée.

Elaboration d’un projet d’architecture, de manière individuelle.