AED Architecture - Écologie - Durabilité

1er quadri (modules 1 et 3) 2ème quadri (module 2)

L’approche de l’option AÉD part d’une interrogation sur la nature de la « durabilité » dans le travail de l’architecte et la production de l’habiter. Elle cherche à comprendre les continuités entre natures et cultures, humains et non humains, tout comme les ruptures entre le dire et le faire pour éviter le greenwashing, redevenir producteur (et non consommateur) d’habiter et tenter de devenir des êtres « non-inhumains » (B. Stiegler) en dépit de l’insoutenable bêtise du système. Ce questionnement s’est nourri, au fil des années, du travail réalisé  notamment en Région de Bruxelles-Capitale autour de la construction durable (Bâtiments exemplaires), de l’avancement du standard passif (revue be.passive) et des réglementations énergétiques (PEB passif 2015) ou encore des quartiers durables (Mémento et activité comme facilitateur pour la RBC, 2008-2012)

  • Le Module AÉD1 visite la thématique de la durabilité à l’échelle du Commun, en particulier celle des quartiers, qui reflète le mieux les modes de vie. Il interroge et reconstruit avec les étudiants les logiques fondatrices de la durabilité, étape indispensable au développement d’une approche critique.
  • le Module AÉD2 propose un point de vue plus opérationnel à l’échelle de la conception des bâtiments durables. Il donne accès à des approches spécialisées (logiciels, ciel artificiel, etc.), à des références actuelles (certifications, Batex, passif, nZEB, etc.) permettant d’évaluer la durabilité du projet et permet de rencontrer des professionnels engagés (architectes, entrepreneurs, etc.) dans l’écoconstruction.
  • Le Module AÉD3 n’est pas ouvert cette année.

AED1 - L’échelle du collectif (module 1) - ARCH–P7119

Trois séminaires et un exercice forment la trame du Module AÉD1 (voir la fiche de cours pour les références bibliographiques, etc.). Les enseignants sont Isabelle Prignot, Luisa Moretto (en congé), Bernard Deprez (coordinateur) et en 2018 Benoit Quévrin et Jean Garcin.

  1. Les écoquartiers et quartiers durables contemporains (Isabelle Prignot) : les principes de durabilité sont interrogés à l’aune du « bien commun » et illustrés en particulier par l’expérience des récents quartiers durables construits en Europe, les principes réunis dans le Mémento pour des quartiers durables (2009) et l’expérience acquise comme « facilitateur quartiers durables en région bruxelloise ».
  2. Questions d’architecture durable (Bernard Deprez) : les thématiques (trois piliers, intergénérationnel, diversité des approches durables, dimensions anthropologiques, etc.) sont abordées à travers des textes (syllabus et articles associés). L’étudiant prépare un texte (5000 mots) sur une des thématiques du cours.
  3. Questions de théorie des Communs (Benoit Quevrin) : le séminaire aborde la naissance des Communs et les différents mouvements historiques qui ont vu évoluer cette notion entre le public et le privé. À partir de cette partie théorique, un développement axé sur l'exemple aidera l'étudiant à appréhender cette notion pour l'intégrer dans un projet. Quels sont les facteurs d'échecs et de succès, en quoi la notion de 'communs' peut-elle s'intégrer dans une architecture actuelle et durable ? 
  4. Exercice : (Jean Garcin) : voir fiche thématique d’année.

Divers exercices ont permis, ces dernières années, de soutenir la réflexion des étudiants. Voici les thématiques des dernières réalisations :

  • 2016 et 2017 : « Mon ilot durable » : les étudiants ont analysé leur propre quartier, à partir des points forts du Mémento ; ils en évaluent le potentiel de durabilité et proposent 3 améliorations liées à un aménagement spatial.
  • 2015 : « Comment réhabiter les Casernes Couronne en transformant le bâti qui nous serait transmis. » Les étudiants, partant d’une hypothèse de type « Never Destroy » (F. Druot), ont examiné les potentiels de transformation de l’espace des Casernes, à la lumière d’exemples contemporains et des références du Mémento pour des Quartiers durables (RBC, 2010). Les résultats ont été présentés au workshop du Brussels University Alliance (ULB-VUB) en mai 2016.
  • 2014 : « Workshop in Forest » Les étudiants ont pris part à un atelier participatif dans le cadre d’un contrat de quartier durable « Abbaye » sur le versant de Forest, et produit une analyse préparatoire concernant la question de la gestion des eaux (technique du Map-it !) en collaboration avec les chercheurs d’HABITER (M. Ranzato, C. Cotubre) l’association de riverains et la coordination des États Généraux de l’Eau (Egeb).
  • 2011/2013 : « Mesurer le durable dans les quartiers » Les étudiants ont identifié plusieurs ensembles urbains dans des quartiers bruxellois, qu’ils ont ensuite examinés comme cas d’étude en utilisant de manière critique l’approche méthodologique LEED-ND (Leadership in Environment and Energy Design – New Development, version 2009-révision 2012).
  • 2012 : « Green Campus » Les étudiants se sont intéressés aux potentiels de réaménagement durable du Campus du Solbosch de l’ULB en s’inspirant du Mémento bruxellois pour des Quartiers durables (RBC, 2010), en collaboration avec la Cellule Environnement de l’ULB.

AED2 - L’échelle du bâtiment (module 2) - ARCH–P8119

Quatre séminaires-exercices forment la trame du Module AÉD2 (voir la fiche de cours pour les références bibliographiques, etc.). Les enseignants sont Isabelle Prignot, Susanna Giovannini, Sebastian Moreno-Vacca et Bernard Deprez (coordinateur). Le travail se base en particulier sur l’expérience acquise dans le cadre des « Bâtiments exemplaires » en RBC, du standard passif et de la publication de la revue d’architecture be.passive (2009-2014), de la certification, etc. (voir publications). Le travail du module 2 prend la forme d’un « Green Bureau d’Études Techniques » : il est de nature opérationnelle (outils, références, exemples) et porte sur un objet concret. L’étudiant peut par exemple retravailler un projet personnel.

  1. Écoconception Énergie (Bernard Deprez) : énergie de fonctionnement, vision globale des objectifs et moyens d’action énergétique, leviers du BNC (application PEB/PHPP), travail sur des variantes et comparaison, lumière naturelle (Daylight Visualizer).
  2. Rencontres en écoconstruction (Sebastian Moreno-Vacca) : application BREEAM et initiation au logiciel Éco-bat© (impacts environnementaux), visites de projets lauréats Batex, rencontre avec des architectes et entreprises pour interroger comment sont utilisés les outils disponibles et comment l’architecte reste cohérent dans une démarche globale et responsable.
  3. Écoconception Matériaux (Isabelle Prignot) : optimisation du projet en termes de matériaux, eau, énergies renouvelables et énergie grise (exercice utilisant le logicial Éco-bat©), mobilité, habitat innovant, etc., travail sur des variantes et comparaison.
  4. Design for All (Suzanne Giovannini) : analyse des conditions et stratégies d’accessibilité adaptées aux personnes (PMR, autres handicaps, etc.).

Divers exercices ont permis, ces dernières années, de soutenir la réflexion des étudiants. Voici les thématiques des années précédentes :

  1. 2018 : « World Climate » : étudiants ont analysé la conception d’un petit logement dans des conditions climatiques extrêmes, très différentes de la Belgique. Il ont expérimenté, grâce à des outils de modélisation et de calcul, l’impact d’un climat (polaire, désertique, subtropical, etc.) sur la conception d’un espace habité. Les questions de confort et d’énergie seront présentes, mais aussi le choix écologique des matériaux, la lumière naturelle, etc. Pour le séminaire Design for All les étudiants ont analysé l’accessibilité de plusieurs auditoires du campus Solbosch et proposé des solutions aux responsables de l’Université.
  2. 2017 : « Rénovation durable de la Cité Van Meulecom » : sur la base du projet des architectes Karbon, les étudiants étudiants ont analysé les conditions de rénovation durable de divers bâtiments existants relevant du secteur résidentiel social bruxellois (Molenbeek). L’objectif est d’en faire des projets de rénovation  « exemplaire » au sens des Batex bruxellois.

Les enseignants en AED

  • Isabelle PRIGNOT (isabelle.prignot@ulb.ac.be): Architecte (La Cambre), assistante, Facilitateur Quartiers Durables (RBC 2008-2012), écoconstruction (bois, terre, paille, etc.), énergies renouvelables, Terre Academy, APERe, conseiller auprès du Ministre du Logement (RBC, 2013-14).
  • Suzanne GIOVANNINI (suzanne.giovannini@ulb.ac.be): Architecte, chargée de cours, doctorante.
  • Sebastian MORENO-VACCA (sebastian.moreno-vacca@ulb.ac.be): Architecte (ISA Saint Luc), assistant, gérant A2M sa, administrateur PMP asbl, spécialisé en haute efficacité énergétique et environnementale (17 fois lauréat Batex).
  • Bernard DEPREZ (benard.deprez@ulb.ac.be) : Ingénieur architecte (UCL), master spécialisé en architecture durable (UCL-AA-EPFL), professeur, coordinateur AED ; Facilitateur Quartiers Durables (RBC 2008-2012), rédacteur en chef (2009-2015) be.passive (www.bepassive.be)
  • Benoit QUEVRIN (benoit.quevrin@ulb.ac.be) : Ingénieur architecte (FPMs), coordinateur PMP asbl (2007-2014), gestionnaire principal FAAST Think Tank (2014-x), rédaction du livre « Les ponts thermiques » (ed, PMP), Chargé de cours « design soutenable » (UMons).
  • Jean GARCIN  (jean.garcin@ulb.ac.be) : Architecte (ISA la Cambre), certificat universitaire en construction bois (UCL), professeur à l’ENSAV la Cambre / Architecture intérieur. Architecte administrateur Karbon’ scrl : écoconstruction, urbanisme durable, constructions réversibles.