Urbanisme

Etude des processus de fabrication de projets d’urbanisme réalisés ou en cours de réalisation. 

Objectifs du module et compétences visées

L’option « Urbanisme – dimension opérationnelle » est une option articulée autour de l’analyse et l’étude de trois thématiques : 

  1. Les processus de fabrication des villes et des territoires avec une attention particulière aux logiques d’acteurs;
  2. Les infrastructures de mobilité en particulier la manière donc celles-ci participent à la structuration des territoires urbains;
  3. Les aspects environnementaux dans leurs interactions avec les questions d’aménagements, et cette année plus particulièrement, un focus sur les enjeux du métabolisme urbain.

En complément au Module 1 de l’option qui s’intéresse à des dimensions plutôt théoriques et prospectives, le Module 2 s’intéresse à la manière dont les territoires urbains se construisent réellement, à ce qui est communément appelé la dimension opérationnelle de l’urbanisme.

L’option s’intéresse ainsi concrètement à l’actualité de l’urbanisme et aux thématiques et enjeux actuels qui sont au cœur des processus de fabrication des territoires urbains.

Méthodologie

La répartition uniforme des étudiants des différentes années au sein de l’option n’est pas une priorité.

Enoncé(s) pour ce quadri

Les autorités de l’ULB sont actuellement en train d’envisager le réaménagement du Campus du Solbosch. Un Plan Guide portant sur une série de propositions a été élaboré par le centre de recherche Louise de la Faculté d’Architecture, et celui-ci fera l’objet d’une médiatisation au cours des prochains mois.

Il y est question de mieux organiser le campus retravaillant sur la mise en place d’une structure claire d’espaces publics notamment en rendant la rue Paul Héger entièrement piétonne. L’entrée principale du campus côté avenue Buyl, par laquelle passe quotidiennement plus ¾ des personnes fréquentant le Solbosch, devrait également être reconfigurée en vue d’y localiser une série de services de l’ULB orienté vers la collectivité. Par ailleurs, d’importants mouvements sont en cours au Campus de la Plaine. Il est notamment prévu d’y implanter un Learning Centre commun à l’ULB et à la VUB. Un nouveau bâtiment devrait y être construit qui rassemblerait l’ensemble des écoles d’ingénieurs de Bruxelles.

L’option Urbanisme se rattachera à cette dynamique en tentant de mettre ces réflexions dans une perspective plus englobante.

En effet, l’ULB n’est pas la seule université en Europe à se poser des questions sur le devenir de ces campus : en France par exemple l’Etat a initié un « Plan Campus » qui vise à repenser et rénover des campus universitaires datant des années ’70, en Suisse il existe différentes réflexions en vue de repenser les fonctionnalités des campus e.a. le travail des urbanistes hollandais KCAP sur le à Zurich.

Par ailleurs, le modèle du campus connaît des développements intéressants dans l’actualité récente de l’urbanisme :

  • il a fait l'objet d'une publication récente éditée par l'architecte Kees Christiaanse (http://www.kcap.eu/en/projects/v/campus_and_the_city/)
  • le modèle est revisité dans des projets universitaires récents comme, par exemple, le Plateau Saclay dans la banlieue Sud de Paris
  • enfin, il est récupéré par le monde de l’entreprise en vue d’organiser ses activités.

Très concrètement, l’option s’articule autour :

  • d’un Séminaire d’Etude de cas consacré à l’étude du Campus du Plateau Saclay, au Sud de Paris (arch. X. De Geyter, M. Desvigne, F.Alkemade)
  • d’un  Séminaire d’Analyses de textes, consacré à l’ouvrage « Campus and the city – Urban design for the Knowledge Society », CHRISTIAANSE, K. in cooperation with Kerstin Hoeger, gta Verlag, Zurich, 2007
  • un cours de géographie urbain qui vient alimenter en contenus théoriques le Séminaire d’Etude de cas et l’Analyse de textes

Le travail de Séminaire consiste en une série de séances de travail au cours desquelles des discussions sont menées entre les enseignants et les étudiants qui travaillent par groupes (5 maximum).

Critères d’évaluation

Etude de cas (4 ECTS)

Enseignants responsables : Benoit Moritz et Géry Leloutre

Travail de recherche documentaire et d'analyse de projets sur le Plateau Saclay.
Objectif : Comprendre les enjeux et les logiques de fabrication, de réalisation, d'opérationnalisation de projets à grande échelle sur le territoire du Plateau Saclay.
Evaluation : travail de recherche mené en groupe aboutissant à une présentation orale + production d’un rapport de recherche.

Analyse de textes (4 ECTS)

Enseignants responsables : Benoit Moritz et Geoffrey Grulois

Présentation et analyse de textes/propos d'auteurs  relatifs à l’urbanisme des campus
Objectif : Apprentissage des théories / débats sur la fabrication de la ville contemporaine
Evaluation : travail
Construction de la cote

Développement régional (2 ECTS)

Enseignant responsable : Yves Rouyet

Approche géographique des territoires étudiés dans l'étude de cas.
Objectif : Appréhender le territoire dans une lecture géographique de celui-ci.
Evaluation : examen écrit

Pondération des différentes activités, dans le cas où l’évaluation ne se fait pas au sein de chaque cours du module.

Enseignants

Pour de plus amples informations concernant cette unité d'enseignement, veuillez consulter le programme des cours

Pour consulter l'horaire des cours, cliquez ici