AA Art & Architecture

La question que nous aimerions poser dans l’option Art & Architecture est simple :

Comment pouvons-nous lire dans la discipline architecturale, l’influence de l’art ?

Nous tentons d’analyser cette question sous trois angles réflexifs différents, tous trois modes d’enquêtes :

  • Pour Angel Enciso Bergé, il s’agit de fixer des axes de lecture psychanalytique qui s’organisent autour d’un dispositif de subjectivation à Freud ;
  • Pour Emilio López Menchero, il s’agit de confirmer les riches axes de lecture de la création artistique qui souvent s’organisent autour des arts de l’espace en englobant l’architecture ;
  • Pour Patrice Neirinck, il s’agit d’extraire de pratiques architecturales reconnues, les pratiques avouées ou cachées d’architectes de leurs emprunts au monde de l’art.

Pourquoi cette question ?

L’art et l’architecture cohabitent dans la formation d’un architecte depuis toujours. Il est donc naturel de se poser la question du pourquoi de cette cohabitation et de son corollaire : sur ce que l’art apporte à l’architecture, sur la manière dont une œuvre d’art peut influencer une architecture ou encore sur la manière dont des processus créatifs d’artistes ou de mouvements artistiques peuvent influencer celui des architectes.

Pour nous, une évidence, la proximité des domaines de l’art stimule l’expérimentation et la créativité dans la discipline de l’architecture.

L’option Art & Architecture désire examiner les relations entre l’architecture et l’art mais aussi les apports à la critique d’architecture et à la pensée architecturale en train de se produire.

L’option Art & Architecture est un laboratoire qui examine ses relations non pas dans une situation de vis-à-vis mais dans une identification de la manière dont les apports se font du champ de l’art vers le champ de l’architecture ou encore une identification lucide d’une hybridité manifeste.

La question principale est donc :

« Arrive-t-il, à des architectes, de s’inspirer des dispositifs de l’art (qu’ils soient pratiques, formels, théoriques, cognitifs, économiques, etc…) en vue de les importer en tout ou partie dans leur pratiques architecturales ? » et ce de manière avouée et/ou cachée en partie.

Au-delà de la question principale posée, l’option Art & Architecture n’échappe pas aux problèmes et questions du postmodernisme compris comme un ensemble de phénomènes qui succède au « modernisme » que Jameson, théoricien américain, analyse comme une étape du capitalisme, « la logique culturelle » de ce dernier.

Chaque année académique, l’option Art & Architecture organise sa réflexion autour d’un thème. Les années précédentes nous avons abordé successivement le mur, l’atlas des musées, la collection.

Cette année nous aborderons le thème de l’EXPOSITION sous l’angle particulier de quatre verbes :

POSER, se poser, EXPOSER, s’exposer.

Nous désirons explorer le mot : EXPOSITION dans ces multiples sens.

Cela devrait nous permettre d’aborder une question telle que :

Les architectes sont-ils conscients qu’ils s’exposent comme les artistes à l’avis critique de la communauté dès qu’ils délivrent un bâtiment dans l’espace de la cité ?

Nous aborderons la question de l’EXPOSITION par l’intermédiaire, d’une part de l’exposition de la triennale de photographie # 6 dont le titre de cette année est : Enfer paradisiaque - paradis infernaux et, d’autre part, d’une exposition à monter sur l’office baroque de Gordon Matta Clark.

Fiche officielle du cours

Voici le lien vers la fiche officielle du cours

Fiche de cours officielle de l'Option Art & Architecture