Date de l'événement
jeu 18 Janvier 2018 - 19:00
19h00 : Projections
20h45 : Expo & Drink
Organisateur
Option Architecture et Cinéma
Lieu
Auditoire Victor Bourgeois
Place Eugène Flagey, 19
1050 Bruxelles
Belgique
Partager

Limites urbaines

Projection de 11 courts-métrages

Les onze courts-métrages qui sont proposés le 18 janvier prochain par l’Option Cinéma et Architecture de la Faculté d’architecture de l’ULB constituent la production de cette année qui s’est intéressée au thème des limites urbaines, observé dans un périmètre étendu à toute la ville de Bruxelles.

La limite ainsi que les deux thèmes des années précédentes – interstice/ intervalle et trace construisent ensemble une trilogie urbaine qui dépeint un portrait en creux de la ville de Bruxelles. Sur ce triptyque, la ville n’apparait pas comme un corps lisse, elle n’a pas des contours nets, Bruxelles n’est pas qu’un corps unique.

Les trois actions thématiques sont des moyens de connaitre la ville par son milieu, en s’infiltrant dans l’entre-deux, pour définir la ville par ce qu’elle a de vivant, de latent, de mouvant, d’émouvant, d’ambigu. C’est donc dans ses failles, ses disjonctions, sur ses contours, entre ses strates que la caméra a été posée.

Le rapport film – architecture se redessine ainsi autour des questionnements thématiques et urbains qui traversent les deux disciplines. Ces thèmes sont non seulement des véhicules interdisciplinaires mais également des générateurs de rapports complexes entre l’objet, le sujet, les outils et les produits de ces recherches sur la ville qui sont les courts-métrages réalisés.

Lors de ces recherches menées sur la ville, avec la caméra comme microscope urbain et dont les films en sont les résultats, le corps de la ville - sociétal et matériel - et le corps du film finissent par se confondre.

Ces démarches transversales sont à la fois intuitives et théoriques et sont nourries chaque année par des collaborations avec des cinéastes. Cette année, nous avons collaboré avec – Yaël André, Martine Doyen et Manon de Boer - dont les démarches, très différentes, proposent des constructions de film inédites qu’assez singulièrement la notion de limite les connecte l’une à l’autre.

Un drink-exposition suivra la projection.