sasha

Sasha (pour architecture et sciences humaines) est un centre de recherche qui regroupe des travaux et des chercheurs qui ont en commun de travailler les liens entre l'architecture et les sciences humaines. Les projets du centre, chacun à leurs manières, questionnent, mettent à l'épreuve et réfléchissent la nature de ces liens au travers d’objets d'étude allant du matériau de construction à l'aménagement urbain en passant par des questionnements épistémologiques. Ils le font en mobilisant les disciplines des sciences humaines telles que la sociologie, l'anthropologie, la philosophie, la psychologie ou l'histoire sociale.

À travers ses axes de recherche, Sasha entend donc se donner les moyens d'appréhender ses objets d'étude au moyen d'outils, de concepts et de méthodes issus des sciences humaines. Mais Sasha s’ouvre aussi à des travaux qui interrogent ces emprunts en les situant dans un contexte historique et épistémologique et en analysant les effets sur les questionnements architecturaux, urbanistiques ou encore sur l'aménagement de l'espace bâti et du territoire. Inversement Sasha, veut aussi faire connaître les démarches méthodologiques, conceptuelles et épistémologiques innovantes de l’architecture, expérimenter et analyser leur potentiel heuristique pour les sciences humaines et présenter les résultats intéressants issus de ce « bricolage » trans- voire inter-disciplinaire.

Parce que l’architecture et l’urbanisme jouent un rôle central dans la configuration de l’être-ensemble, Sasha veut également être un lieu où se discute la question de l’engagement des acteurs de ces disciplines dans leurs pratiques de recherche, d’enseignement ou d’aménagement de l’espace.

 

Refusant les positions de surplomb prêtant aux chercheurs des compétences qui se trouvent déniées aux personnes dites ordinaires, Sasha entend donner aux méthodologies descriptives, participatives ou collaboratives une place de choix, en s’ouvrant très largement à celles qui, comme la vidéo, la photographie, le cinéma, le dessin… investiguent d’autres médiums que l’entretien, l’observation ou la discussion. Pour les mêmes raisons, Sasha se montre très intéressé par les pratiques participatives et co-constructives dans les disciplines de l’espace.

Le modèle d’organisation de Sasha se veut souple, ouvert et à géométrie variable. Il se conçoit comme un espace de rencontre et de partage entre des chercheurs désirant confronter leurs opinions, leurs méthodologies, et faire fructifier cette confrontation au travers d’initiatives communes ponctuelles ou de plus long cours. Parce qu’il affirme et désire développer le caractère transdisciplinaire de ses réflexions, Sasha reste ouvert à de nouveaux membres issus d’autres disciplines, à d'autres laboratoires de recherche et à d'autres facultés.

Christine SCHAUT, coordinatrice

christine.schaut@ulb.ac.be

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site: www.sashalab.be