Profils de l’administration de la Recherche

Leurs parcours, expériences et fonctions

Judith le Maire

Vice-Doyenne en charge de la Recherche

Judith Le Maire, Vice-Doyenne de notre faculté et en charge de la Recherche est née en 1972 à Montegnée, où elle fait ses études secondaires. A la fin de celles-ci, Judith hésite fortement entre faire du théâtre ou du journalisme. Finalement elle suit le conseil de sa maman et choisit l’architecture.

Après des candidatures en 1990 à Saint-Luc à Bruxelles, elle entame sa licence en 1992 à la Cambre dans l’Atelier de Marcel Presleux (directeur de la Cambre à l’époque).

Diplômée en 1995, elle effectue plusieurs stages dans différents bureaux d’Architecture.

Plus le temps passe plus l’envie d’enseigner de Judith grandit. Devenir prof était une façon pour elle de réunir ses deux passions le théâtre et l’écriture.  D’une part la prise de parole devant un auditoire et d’autre part la rédaction d’articles spécifiques.

En 2000, elle veut concrétiser son projet, elle s’inscrit à un DEA en Histoire de l’Architecture à Paris 1 La Sorbonne. Elle est admise en thèse un an après.

Après 8 ans de travail acharné jonglant entre thèse, boulot et enfants, Judith défend sa thèse en 2009 et reçoit dans la volée le prix de la thèse de l’Académie française d’Architecture.

En parallèle, Judith décroche un contrat de recherche à la Cambre d’une durée de 4 ans pour PYBLIK et ensuite avec URBS, le facilitateur pour les quartiers durables à Bruxelles.

En 2010, elle profite d’une ouverture de charge en BA1 et ensuite pour l’atelier "Architecture située » à la Cambre où elle coordonne alors le CRAC et élabore Clara.

Depuis septembre 2016, Judith le Maire est Vice-Doyenne de la Faculté et en charge de la Recherche faisant du bien-être au travail et de l’amélioration des relations interpersonnelles ses principales motivations. 

Valérie Peclow

Adminisatrice de la Recherche

Née à Lobbes en 1968, Valérie fait ses humanités à l’Athénée provinciale de Morlanwelz en sciences et sports. C’est en 1986 qu’elle commence ses études universitaires par la biologie, mais le manque de contacts humains et d’interactions de la première année la pousse vers une autre faculté.  Elle choisit les études en slavistique qui, de par ses origines familiales, son intérêt pour cette culture et les bouleversements des situations économiques et politiques de l’époque sont un réel tremplin pour le reste de son parcours universitaire. Diplômée en 1991 en slavistique - pays slaves contemporains, elle obtient par la suite également en 1996 une License complémentaire en études européennes et en 2003 elle achève les cours du diplôme en études approfondies en sciences politiques.

Grâce à ses études, Valérie fait de la paix et de la sécurité le fer de lance de ses activités professionnelles. Elle a travaillé entre autre comme coordinatrice du Pôle Bernheim d’études sur la paix et la citoyenneté, centre de recherche transdisciplinaire de l’ULB, jusqu’en 2013 ; elle a été à plusieurs reprises entre 2006 et 2017 rapporteur de missions pour l’International Legal Assistance Consortium. Valérie a également mené des recherches sur les questions de désarmement international et d’armements non conventionnels au sein du Groupe de Recherche et d’Information sur la Paix et la sécurité (GRIP) entre 1999 et 2004.

Parallèlement à ces activités professionnelles, Valérie fonde en 1994, avec François Liénard, le Chalet de Haute Nuit, galerie qui sévit dans l’arrière-pays des arts plastiques où se côtoient surréalisme d’hier et d’aujourd’hui, un (certain) art de femmes, art in situ et musées en marge.

Depuis 2013, Valérie Peclow est Administratrice de la Recherche au sein de notre Faculté.  Elle organise, développe la Recherche, appuie, anime, aide au développement les centres de recherche. Elle participe, par ailleurs, aux instances consultatives et décisionnelles de la Faculté.

Laurence Demblon

Secrétaire de la Recherche

Laurence Demblon est née à Etterbeek en 1962. Après 7 ans à Bruxelles, elle déménage dans le Hainaut avec ses parents et c’est dans l’Athénée provincial de Morlanwelz qu’elle fait des études secondaires qu’elle termine en 1980. Après une année d’étude en logopédie, elle se lance directement dans le monde du travail. Elle exerce différents emplois administratifs et suit parallèlement des formations en secrétariat médical et juridique et des cours du soir. Laurence porte une véritable casquette d’assistante polyvalente.

Avec un parcours professionnel très diversifié, Laurence considère que chacune des expériences passées est un enrichissement pour les activités qui suivent.

Elle est, depuis mars 2015, secrétaire de l’administration de la Recherche de notre Faculté. Laurence est la gestionnaire des dossiers des nombreux doctorants : inscriptions, réinscriptions, suivi administratif, parmi d’autres choses. En bref, Elle assure toutes les demandes relatives au secrétariat de la Recherche.

Kahina Benyacoub

Assistante communication à la Recherche

Kahina Benyacoub est née en Algérie en 1986. C’est à l’âge de 6 ans qu’elle rejoint la Belgique avec ses parents. Après des débuts assez difficiles dans le primaire, (autre langue, autre pays, autre culture) Kahina réussit avec succès ses secondaires en spécialisation langues. C’est en 2005 qu’elle entame ses études universitaires en informations et communication à l’ULB. En 2007, elle se tourne vers l’enseignement supérieur de type court (ISFSC) afin de finir son bachelier en communication et information, spécialisation journalisme, dont elle est diplômée en 2010, avec une mention pour son TFE sur la presse féminine.

En juin 2010 commence son parcours comme journaliste indépendante à la DH/Les sports. Elle y travaille pendant un an, développe sa créativité et son autonomie pour s’ouvrir à d’autres milieux. En 2011, Kahina travaille successivement chez un éditeur comme assistante marketing pour une mission de trois mois et comme assistante administrative /gestionnaire de dossiers dans un cabinet ministériel de la Région de Bruxelles-capitale durant 3 ans. Fin 2014, elle décide de faire un break professionnel pour découvrir le monde et voyage pendant 6 mois en Amérique du sud.

Depuis octobre 2015, Kahina Benyacoub travaille comme assistante communication à la Recherche de notre Faculté. Elle aide à la mise en place d’outils communicationnels afin de faciliter aux chercheurs l’accès à l’information pour ou sur leurs recherches et les aider à communiquer sur leurs travaux.