David Lo Buglio

 

A 36 ans, David Lo Buglio est architecte, diplômé avec distinction de l’ISACF La Cambre en 2007. Il obtient la Grande distinction avec son travail de fin d’études, Restitutions numériques du patrimoine bâti : Problématiques et applications au site du Grand-Hornu.

Lors de la même année, il suit un séjour d’étude à Marseille, au Laboratoire MAP (UMR 3495 CNRS/MCC) sous la direction de Livio de Luca, sur la Formation aux outils et techniques de numérisation du patrimoine architectural.  Quelques mois plus tard, il est chercheur et responsable de projet pour le Workshop sur l’archivage numérique et la sauvegarde du patrimoine architectural palestinien, avec application au village d’Al-Taybeh, pour l’ISACF La Cambre.

En 2008 et 2009, il  est responsable de projet pour l’ISACF La Cambre pour le Relevé orthophotographique du Musée Van Buuren.

C'est en 2010 qu'il prépare son doctorat dans le domaine de la représentation du patrimoine bâti sous la direction du Professeur Judith le Maire, de l’ULB, et de Livio de Luca, du CNRS, en association avec l’Ecole Doctorale Thématique près le FRS/FNRS.

Lors du congrès international Digital Heritage 2013, David obtient un award pour ses travaux de recherche présentés dans l’article Revealing Shape Semantics from Morphological Similarities of a Collection of Architectural Elements. The Case Study of  the Columns of Saint-Michel de Cuxa.

Pendant ses années de thèse, il entreprend de nombreux voyages au laboratoire MAP (UMR 3495 CNRS/MCC), à Marseille, dans le cadre de différents projets de collaboration scientifique. Par ailleurs, en 2012, il coordonne le relevé et l’étude d’éléments architecturaux provenant du site archéologique de Petra, en collaboration avec le CReA de l’ULB.

David a encadré plusieurs stages pour le laboratoire AlICe, le dernier en date étant celui d’Anthony Pamart au sein du laboratoire MAP (UMR 3495 CNRS/MCC) à Marseille, appelé Analyse morphologique d’éléments architecturaux. Depuis septembre 2016, il donne cours de Théorie de la représentation en MA1 et celui de Théorie de la représentation architecturale et documentation graphique du fait bâti en MA2  dans notre faculté.

Le 19 octobre 2016, David a défendu sa thèse de doctorat dans notre Faculté, intitulée Caractérisation de formes architecturales. Une approche expérimentale intégrant complexité et intelligibilité des représentations numériques.

 

Contact: David.Lo.Buglio@ulb.ac.be