Pauline Lefebvre

Pauline Lefebvre est architecte et docteure en art de bâtir et urbanisme. Elle est actuellement (2017-2020) chargée de recherches F.N.R.S. à la Faculté d’architecture de l’ULB. Elle a défendu sa thèse  intitulée « Tracer des reprises du Pragmatisme en architecture (1990-2010). Penser l’engagement des architectes avec le réel » en septembre 2016. Ses recherches doctorales étaient financées par F.N.R.S. et soutenue par le Fonds Van Buuren. En 2016-17, elle entamait ses recherches post-doctorales en tant que BAEF Fellow à Columbia University à New York.

Née à Bruxelles en 1986, Pauline est architecte, diplômée de l’ISACF La Cambre en 2010. Son travail de fin d’études, “Réflexions pour une architecture complexe, incertaine et attachée” est alors récompensé d’une mention spéciale au Prix des TFE. Après ses études, elle travaille pendant deux ans au sein du bureau d’architecture et d’urbanisme bruxellois MS-A où elle participe à des projets allant de la planification urbaine à la conception architecturale et au design.

En 2011-12, au cours de sa première année de doctorat, elle participe en parallèle au Programme d’expérimentations en arts politiques dirigé par le professeur Bruno Latour à Sciences Po Paris. Elle réalise dans ce cadre un projet pour la Ville d’Epinay-sur-Seine en Seine-Saint-Denis sur les modes d’appropriation des espaces publics et sur les dispositifs publics d’écoute de la parole habitante. A la suite de cette recherche, elle co-fonde en 2014 la coopérative de recherches Æ, pour mener des projets à la croisée entre les arts et les sciences humaines. Æ conçoit actuellement un jeu comme support d'une recherche sur la manière dont nous nous projetons nos modes de mobilités dans un futur sous haute pression environnementale.

Dans le cadre de son doctorat, elle effectue au printemps 2013 un premier séjour de recherches à New York au sein de la GSAPP de Columbia University. Ses recherches portent principalement sur les rapprochements, récents ou potentiels, entre l’architecture et la tradition pragmatiste en philosophie. En collaboration avec le laboratoire Sasha dont elle est membre, elle co-dirige en 2015 le troisième numéro de la revue Clara qui porte sur les rencontres entre architecture et sciences humaines. 

Ses recherches post-doctorales actuelles consistent à étudier, sur le terrain de la pratique, les engagements des architectes au cours du processus de conception. Elle réalise pour ce faire des observations participantes dans des agences d’architecture. Outre des contributions à des ouvrages collectifs, ses travaux ont été publiés dans des revues telles que Architecture Philosophy, Footprint et Architectural Theory Review. En 2018, elle public un ouvrage monographique sur BC architects & studies aux presses du Flanders Architecture Institute.

 

https://ulb.academia.edu/PaulineLefebvre